ENTRE SATISFACTION ET SOUFFRANCE

– AVIONS-NOUS RÉELLEMENT BESOIN DE VIVRE TOUTES CES CHOSES?

Avec un certain niveau de connaissance je pense que ce chemin aurait pu être évité, encore aujourd’hui je pense que nombreux sont encore dans cette spirale infernale, les pauvres, ils n’ont toujours pas compris que nos agissements, nos chemins choisis, nos souffrances, nos vides intérieures, nos besoins d’attentions, étaient tous dus au fait que personne ne savait réellement qui il était. Comment cela se fait-il? C’est très simple, la société nous enseigne le suivie de la pensée d’un autre homme en disqualifiant totalement notre propre pensée. Nos parents dès le bas-âge vont nous imposer leur propre pensée, c’est d’ailleurs le cas avec les religions. Combien ont réellement choisi leur religion? Très peu, la plupart du temps cela nous a été imposé et nous l’intégrons profondément dans notre subconscient. Malheureusement l’homme qui ne vit pas en suivant sa pensée première, donc celle de de Dieu, souffre terriblement, cette souffrance nous a donc fait emprunter des chemins marécageux en guise de fuite

Ce que je dis est vraiment important, pour les enfants, les adolescents, et même les adultes qui sentent que la vie qu’ils mènent n’est pas celle à laquelle ils étaient destinés. Pour ceux qui ont les émotions qui jouent aux montagnes russes, satisfaction, tristesse, jouissance, souffrance, à cette époque j’étais en plein dedans. On reste moins au quartier, donc forcément on pense en savoir plus que les autres, on connaît un tas de filles, donc on se sent pousser des ailes, on a des relations sexuelles à tout-va, donc on a ce sentiment de puissance, …  Mais je crois au destin, et je crois que j’étais destiné à apprendre la vérité et à la transmettre. Laissez-moi vous dire que lorsque nous étions dans ce mouvement perverti, chacun cherchait une fuite en raison de souffrance profonde, pour la plupart inconsciente mais parfois consciente. Concrètement, personne ne comprenait sa présence sur terre, et je trouve ça triste et terrible

Je me retrouve beaucoup dans le parcours de Laurent Jacqua. Laurent Jacqua qui est ancien marginal, un ancien braqueur, un ancien évadé de prison. Un jour j’ai regardé son entretien dans l’émission “OUIHUSTLE” du Chairman, et j’ai vraiment été touché par ses mots. Il a dit “ Au bout d’un moment je me suis posé, j’ai cherché à savoir pourquoi ma vie avait basculé ainsi, je réalisais qu’au fond ce n’était pas réellement qui je suis”. Cette phrase m’a frappé! Et comment vous dire qu’un jeune de 14-15-16 ans qui emprunte un chemin qui ne lui est pas bénéfique, ou tout simplement en total décalage avec sa mission de vie, n’est pas conscient de qui il est réellement. Je ne regrette pas d’avoir vécu cela à une certaine période de ma vie, car  cela fait partie de mon histoire, mais ce chemin aurait pu être évité. Je n’aurai pas fais certaines rencontres, j’aurai eu une vision de la femme moins erronée, … Mais bon cette histoire est la mienne. Aujourd’hui je suis dans le deuxième Tome de mon histoire que je suis en train d’écrire, je répète que je suis en train d’écrire, plus personne n’écrira mon histoire à ma place!

– LE PREMIER AMOUR

Oulala! Le premier amour! (Rire) J’ai longtemps hésité à en parler, mais j’apprends à suivre ma première pensée, et elle me dit d’en parler, donc je le fais. C’est dur pour un homme d’avouer qu’il est tombé Raide dingue d’une femme à un moment de sa vie. Pour le coup je suis tombé Raide dingue de cette femme. Je l’ai rencontré dans cette période où j’allais chaque samedi squatter le forum des Halles. Je me souviens encore de ce jour, pourtant j’étais très jeune, comme quoi ce fut un réel coup de foudre. Elle était élancée, comme moi, puis je l’ai trouvé vraiment très charmante. N’ayant vraiment pas peur de parler aux filles, je suis vite parti la voir, et ce fut le début d’un amour passionnel. On passait des heures et des heures au téléphone, j’étais tellement piqué que je voulais tout le temps paraître parfait devant elle, j’ai mis du temps avant de manger devant elle, j’avais peur que cela la dégoûte, pourquoi? Probablement parce que j’étais en pleine souffrance intérieure, probablement parce que l’attention de l’autre comptait tellement pour moi! J’étais donc prêt à tout pour préserver l’attention qu’elle m’apportait, cela de manière complètement disproportionnée

Et bizarrement il s’est avéré que nos parents se connaissaient bien avant que nous puissions nous rencontrer. C’était vraiment idyllique! J’étais ivre d’amour, inconsciemment je devenais de plus en plus dépendant, mon bonheur dépendait de cette relation, j’appréhendais en secret le jour où tout s’arrêtera, cela me donnait la boule au ventre, me plongeait dans un mal-être que personne ne pouvait comprendre. Je l’aimais mais j’avais constamment peur de la perdre. Je pense qu’à force elle l’a ressenti. Puis qui dit couple, dit des  hauts et des bas, dans les meilleurs moments j’étais en extase, dans les pires moments j’avais le cœur qui se resserrait, j’avais l’impression que ma vie ne valait plus la peine d’être vécue. C’était vraiment violent!   

A cette période de ma vie, je souffrais tout en restant passif face à tout ça, je n’entamais aucune démarche pour comprendre pourquoi je souffrais autant. Pour comprendre pourquoi j’avais sans cesse peur de la perdre, pourquoi je n’avais pas confiance en moi, pourquoi mon bonheur dépendait uniquement de cette relation, … Dieu merci aujourd’hui j’ai du savoir, et je comprends pourquoi je souffrais autant. Je souffrais, mais elle souffrait également, forcément, le mensonge n’attire que le mensonge et la vérité n’attire que la vérité. Que veut dire cette phrase? On attire que ce qu’on est! Durant cette période, personne n’était réellement qui il était, à partir du moment où tu ne sais pas qui tu es, tu vis alors dans un mensonge: Lorsque je dis savoir qui on est, je parle vraiment de celui qui comprend sa présence sur terre, sa relation avec Dieu à travers le suivi de sa pensée première, … Personne ne savait qui il est, sinon il n’y aurait pas autant de personnes prêtes à tout pour recevoir l’attention des autres. C’est ce que nous faisions tous inconsciemment. Et vu que nous étions tous dans un mensonge, pensez-vous qu’il était possible de faire des rencontres saines? Très difficilement croyez-moi!

Observez l’image ci-dessus, nous voyons des conflits de partout, pas besoin de faire des études de psychologie pour comprendre que toutes ces personnes souffrent intérieurement. Dans le cas contraire elle se trouveraient dans un environnement beaucoup plus paisible. Dans cet environnement pensez-vous qu’il est possible qu’un couple heureux puisse se former? Moi je ne pense pas, je pense plutôt que le couple qui se formera dans cet environnement sera forcément toxique. Pourquoi? Tout simplement parce que les souffrances de ces personnes sont forcément dus à des blessures du passé, voir même de l’enfance, qui nécessite d’être traité en profondeur pour pouvoir les guérir et enfin devenir qui nous sommes réellement. Sans cela, c’est un peu comme mettre deux rottweiler enragés dans la même cage. Et pour ma part, j’ai connu mon premier amour dans un environnement où tout le monde souffrait, et j’ai donc souffert encore plus… La suite au prochain article mes chers lecteurs et mes chères lectrices.

Réal Nardez, Fondateur des sites Mavieenquartier.fr et Blessure2lame.fr